Les principaux ingrédients des e-liquides pour cigarettes électroniques

Si vous connaissez déjà les bases et le fonctionnement des e-cigarettes, vous savez qu’elles ont besoin de liquides pour se vaporiser. La cigarette électronique est remplie de liquides qui se réchauffent, se vaporisent et deviennent la vapeur que vous inhalez.

Ingrédients et structure des e-liquides

La composition de liquide de la cigarette électronique est divisée en 2 grandes parties : les bases et les additifs. En fonction des propriétés souhaitées, vous pouvez modifier le rapport de mélange des e-liquides.

La composition de bases pour les e-liquides est le propylène glycol (PG), le glycérol (VG), l’eau

Les additifs pour les liquides sont arômes nicotine

Les ingrédients des e-liquides sont composés de 55 % de propylène glycol, 35 % de glycérine végétale, 10 % d’eau avec un peu de nicotine et d’arôme comme additifs.

Zoom sur les ingrédients des e-liquides

Les e-liquides contiennent soit du propylène glycol soit du PEG400. 

Le propylène glycol est approuvé dans l’UE en tant qu’additif alimentaire et est désigné sous le nom de E1520. Le propylène glycol est sans danger et est utilisé dans une variété de produits quotidiens.

PEG400 est un ingrédient tout aussi non toxique que le propylène glycol et est principalement utilisé comme substitut. Ces ingrédients liquides peuvent être trouvés dans les produits alimentaires et les articles d’hygiène utilisés quotidiennement.

Le glycérol (VG) est également une substance utilisée dans de nombreux produits alimentaires et de soins ainsi que dans les médicaments. On trouve même du glycérol dans les collyres et le dentifrice pour enfants.

Un autre ingrédient de base des e-liquides est H2O obtenue à partir d’eau de source ou d’eau du robinet par un procédé de double distillation. Cette eau de qualité est exempte de toute forme de contamination et est totalement inoffensive pour la santé. Ce produit ne convient pas à la consommation.

L’eau est responsable de la viscosité du liquide. Plus la teneur en eau est élevée, plus le e-liquide devient fluide. Si la teneur en eau est plus faible, le liquide devient plus visqueux.

L’additif de l’e-liquide : nicotine

Les e-liquides peuvent être constitués jusqu’à 3.6 % de nicotine. Mais vous devez garder à l’esprit qu’il existe aussi des liquides sans nicotine. Des recherches sont toujours en cours pour déterminer si la nicotine crée une dépendance ou dans quelle mesure elle est directement nocive pour la santé.

Bien des gens pensent que la nicotine contenue dans les cigarettes ordinaires est la substance la plus nocive lorsqu’on fume. Cependant, il existe des milliers d’autres substances qui sont produites lors de la combustion et qui provoquent des maladies.

Par exemple, si vous êtes un gros fumeur de cigarettes classiques, vous pouvez commencer à vapoter avec une concentration élevée de nicotine (18 mg/ml). Cela facilitera certainement la transition du tabagisme au vapotage et vous pourrez arrêter de fumer.

Si vous voulez vous libérer de l’ennuyeuse dépendance à la nicotine, vous pouvez réduire progressivement la teneur en nicotine des e-liquides et finalement vous sevrez complètement de la nicotine.

Bien qu’il existe de nombreux arômes qui imitent le goût des cigarettes ordinaires, les e-liquides offrent également plusieurs autres saveurs provenant de tous les domaines.

Des liquides sucrés au goût de fruit aux boissons connues, en passant par les variétés de café et les e-liquides au menthol et les saveurs spéciales comme la barbe à papa ou les crêpes, il y en a pour tous les goûts. Les saveurs sont responsables de l’odeur et du goût dans la vapeur de l’e-liquide.

Nous pouvons également proposer des arômes pour les régimes spéciaux suivants : végétariens, lactovégétariens, ovovégétariens, ovo-lacto-végétariens, végétaliens, alimentation islamique, alimentation juive.

Conclusion sur la nocivité des ingrédients des e-liquides.

On peut conclure que tous les ingrédients utilisés dans la fabrication des e-liquides ne sont pas nocifs pour le corps humain. En fait, ils sont actuellement utilisés dans une large gamme de produits ménagers, de médicaments et des produits alimentaires.

Le fait que ces ingrédients soient largement utilisés ne signifie pas qu’ils ne peuvent pas provoquer de réactions allergiques.

Si vous remarquez que vous êtes allergique à l’un de ces ingrédients, par exemple le propylène glycol, vous ne devez pas désespérer immédiatement, mais essayez d’abord des compositions alternatives.

De toute façon, on peut dire que vapoter est une alternative beaucoup plus saine que fumer. Un excellent moyen de s’éloigner des cigarettes ordinaires.