Les bases à connaître sur la cigarette électronique

fonctionnement cigarette electronique

Publié le : 12 septembre 20238 mins de lecture

Un appareil développé avec une haute technologie peut devenir une arme de plus pour les personnes qui veulent arrêter de fumer. Les cigarettes électroniques fonctionnent de la même manière que les patchs et les gommes à la nicotine, en délivrant progressivement la substance au fumeur.

La principale différence entre les cigarettes électroniques et les autres produits est la simulation de l’acte de fumer, c’est-à-dire la même sensation sans causer de dommages et qui peut même aider les gens à se débarrasser de l’habitude. L’appareil protège l’utilisateur des substances toxiques et cancérigènes.

Cette nouveauté est déjà en vente et réglementée dans plusieurs pays dont la France et consiste en une cigarette sans fumée, elle émet de la fumée, mais avec de la vapeur. L’appareil contient un liquide composé de nicotine pure, cette solution est chauffée par un circuit électrique et se transforme en vapeur, qui est inhalée par le fumeur. Cette vapeur ne contient que de l’eau et de la nicotine, les cigarettes électroniques réduisent donc le risque de cancer. Théoriquement, la nicotine ne provoque pas de cancer, mais c’est la substance qui rend l’usager accro, et dans cette nouvelle cigarette on la retrouve dans des proportions équivalentes à 20 cigarettes traditionnelles.

Structure de la cigarette électronique

Voici les principales composantes et éléments de structure d’une cigarette électronique.

La batterie

C’est la partie alimentée par une batterie rechargeable qui alimente l’ensemble de la cigarette électronique.

Les batteries sont disponibles sous différentes formes et capacités, en fonction de la marque et du modèle de la e-cigarette.

Le clearomiseur ou atomiseur

Le clearomiseur est la partie de la cigarette électronique qui contient le liquide à vapoter, également appelé e-liquide.

Il est généralement constitué d’un réservoir transparent en plastique ou en verre, d’une mèche absorbante et d’une bobine chauffante, ou atomiseur qui vaporise le liquide.

Certaines cigarettes électroniques utilisent des pods au lieu de clearomiseurs, qui sont des réservoirs pré-remplis et remplaçables.

La résistance ou coil

La résistance, souvent appelée coil, est une pièce remplaçable située à l’intérieur du clearomiseur.

Elle est chauffée par la batterie pour vaporiser le liquide, produisant ainsi la vapeur inhalée.

Les résistances sont disponibles en différentes valeurs de résistance électrique, ce qui influence la quantité de vapeur produite et l’intensité de la sensation en bouche.

Le drip tip ou embout buccal

Le drip tip est l’embout par lequel vous inhalez la vapeur. Il est situé à l’extrémité du clearomiseur.

Il existe de nombreux styles et matériaux de drip tips, offrant différents niveaux de confort et de personnalisation.

 

drip tip

 

Le bouton d’alimentation

De nombreuses cigarettes électroniques sont équipées d’un bouton d’alimentation que l’utilisateur presse pour activer la batterie et vaporiser le liquide.

Certains modèles de e-cigarettes s’activent automatiquement dès que vous inhalez.

La batterie LED, le témoin lumineux

La plupart des cigarettes électroniques sont équipées de LED pour indiquer l’état de la batterie, le niveau de charge ou d’autres informations importantes.

Ces LED peuvent être situées sur le bouton d’alimentation ou ailleurs sur la cigarette électronique.

Le port de chargement USB

Pour recharger la batterie de votre cigarette électronique, vous pouvez généralement utiliser un câble USB qui se branche sur un port USB standard.

Certains modèles plus avancés permettent également une recharge rapide ou sans fil.

Les caractéristiques et la structure des cigarettes électroniques peuvent varier considérablement en fonction des marques et des modèles. Il est recommandé de lire le mode d’emploi fourni avec votre e-cigarette spécifique pour en comprendre le fonctionnement et l’entretien approprié.

Fonctionnement

Le fonctionnement d’une cigarette électronique est relativement simple, mais il est utile de comprendre les principes de base pour l’utiliser en toute sécurité et efficacité. Voici comment fonctionne une cigarette électronique.

Remplissage du réservoir (clearomiseur ou pod)

Avant d’utiliser la cigarette électronique, vous devez remplir le réservoir (clearomiseur ou pod) avec un liquide spécial appelé e-liquide.

L’e-liquide contient généralement une base composée de propylène glycol (PG) et de glycérine végétale (VG), ainsi que de la nicotine (à des concentrations variables) et des arômes.

 

remplissage cigarette electronique

 

Activation de la batterie

La cigarette électronique est alimentée par une batterie rechargeable. Pour activer la batterie, vous devrez peut-être appuyer sur un bouton d’alimentation situé sur le dispositif, ou certaines e-cigarettes s’activent automatiquement lorsque vous inhalez.

Chauffage de la résistance

Lorsque la batterie est activée, elle envoie de l’énergie à la résistance (coil) située dans le clearomiseur.

La résistance est généralement fabriquée à partir d’un fil métallique, comme le kanthal ou le nickel, et chauffe rapidement lorsqu’elle est alimentée en électricité.

Vaporisation de l’e-liquide

Lorsque la résistance chauffe, elle vaporise l’e-liquide qui est absorbé par la mèche située dans le clearomiseur.

Cette vaporisation produit une vapeur qui contient de la nicotine, si présente dans l’e-liquide et des arômes.

Inhalation de la vapeur

Vous inhalez la vapeur générée par la cigarette électronique par l’intermédiaire de l’embout buccal (drip tip).

La vapeur peut être inhalée dans les poumons (inhalation directe) ou retenue dans la bouche puis inhalée dans les poumons (inhalation indirecte), en fonction de votre préférence.

Expiration de la vapeur

Après avoir inhalé la vapeur, vous expirez de la même manière que vous le feriez avec la fumée d’une cigarette traditionnelle.

La vapeur de la cigarette électronique ne contient pas de tabac, de goudron ni de nombreuses substances nocives présentes dans la fumée de tabac.

Répétition du processus

Vous pouvez répéter ce processus autant de fois que nécessaire pour satisfaire votre envie de nicotine ou pour profiter des arômes de l’e-liquide.

Rechargement de la batterie et remplacement de la résistance

Lorsque la batterie est déchargée, vous pouvez la recharger à l’aide d’un câble USB ou d’un chargeur spécifique.

Les résistances ont une durée de vie limitée et doivent être remplacées régulièrement (en fonction de l’utilisation) pour maintenir une expérience de vapotage optimale.

Il est essentiel de manipuler et d’utiliser votre cigarette électronique en toute sécurité en suivant les instructions du fabricant. De plus, il est recommandé de choisir des e-liquides de qualité provenant de sources fiables et de ne pas surcharger la batterie. N’oubliez pas que l’utilisation de la cigarette électronique comme outil pour arrêter de fumer peut être bénéfique, mais il est préférable de rechercher des alternatives plus saines à long terme.

Selon les fabricants, les cigarettes électroniques ont l’avantage de ne pas affecter leur entourage (fumeurs passifs) et peuvent même être utilisées dans des lieux non-fumeurs.
Il convient de rappeler que brûler du tabac ne sera jamais sûr, mais il est possible de créer des alternatives pour fournir de la nicotine au fumeur. Le meilleur moyen d’éviter les maladies causées par la cigarette est  d’arrêter de fumer .

Comment Entretenir Votre Cigarette Électronique : Nettoyage et Maintenance
Atomiseur, résistance et e-liquide : les éléments essentiels expliqués