Comment bien choisir son e-liquide ?

Il est impossible de vaper sans eliquide. En fait, c’est le carburant qui alimente la cigarette électronique. Il se décline en différentes saveurs pouvant convenir à tous les besoins. Mais avec tous les produits disponibles sur le commerce, comment faire le bon choix ? Quels sont les critères à retenir ?

Qu’est-ce qu’un e-liquide ?

L’e-liquide sert principalement à produire de la vapeur lorsqu’il est en contact avec la résistance. C’est ce qui donne la sensation du hit tant recherché par les vapoteurs. Il est composé d’une base formée par le propylène glycol ou PG et la glycérine végétale ou VG. Ce sont des additifs très utilisés dans l’industrie alimentaire. Les produits conçus par la marque juice proposent des ratios PG/VG variés.

Le PG est fluide, c’est aussi un exhausteur de goût. Par conséquent, il assure une meilleure restitution de la saveur. Il ne présente d’ailleurs aucune toxicité. La VG par contre est plus visqueuse, incolore et inodore. Elle a un goût légèrement sucré et sert principalement à fabriquer de gros nuages. Si vous êtes un fumeur, vous devez choisir un e-liquide contenant de la nicotine. Mais la dose va dépendre de vos habitudes. C’est un produit toxique qui crée le phénomène de dépendance. Les arômes donnent du goût au mélange. On peut trouver des e-liquides mono arômes ou complexes. Pour tout savoir du eliquide en une page, rendez-vous sur les plateformes expertes dans la vente de produits dédiés à la vape.

Attention ! Le liquide pour cigarette électronique est déconseillé aux personnes allergiques à la nicotine, enceintes ou allaitantes, sujettes à l’hypertension ou souffrant d’une maladie cardiovasculaire.

Quels taux de nicotine et saveur choisir ?

Le passage à la cigarette électronique peut être assez complexe. Ainsi, pour une première expérience réussie, il faudrait choisir la bonne dose de nicotine afin d’éviter les sensations désagréables liées au sous-dosage ou surdosage. Le taux 16 à 20 mg/ml convient aux personnes fumant plus de 20 cigarettes par jour. Pour ceux qui prennent plus de 10 clopes par jour, il faudrait miser sur un taux de 12 mg/ml. Pour les fumeurs occasionnels, optez plutôt pour la dose de 6 mg/ml. Enfin, pour les non-fumeurs, privilégiez un e-liquide sans apport de nicotine, c’est-à-dire 0 mg/ml. Quel que soit votre profil, vous aurez l’opportunité de réduire progressivement le taux avec le temps pour atteindre le 0 nicotine. On tient à noter que plus le taux est élevé, plus la sensation du hit sera marquée.

Côté saveur, c’est votre goût personnel qui entrera en compte. L’arôme classic imite l’odeur du tabac. C’est le choix idéal pour débuter dans la vape. Mais si vous voulez varier le plaisir, essayez les autres parfums : fruités (fruits rouges, acidulés, etc.), gourmands (crèmes vanillées, crèmes épaisses, etc.), boissons (coca cola, mojito, etc.) ou mentholés (menthes fraiches ou glaciales, menthes chlorophylle, etc.). Les fabricants spécialisés dans ce domaine proposent plusieurs centaines de parfums. D’ailleurs, si vous êtes en quête d’un e-liquide original, vous pouvez miser sur les arômes complexes.

E-liquide : comment bien choisir la base ?

Les experts proposent plusieurs proportions de PG/VG qui ont chacune leurs avantages et inconvénients. Le choix va dépendre de vos goûts, mais aussi du matériel utilisé. La base 70PG/30VG est la plus courante dans les liquides prêts à l’emploi. Elle procure peu de vapeur, mais assure une excellente restitution des saveurs. Le hit est également plus prononcé. Cette solution est à privilégier si vous optez pour une saveur classic.

Si vous recherchez un équilibre entre les deux ingrédients, préférez une base 50PG/50VG. Vous obtiendrez une vapeur généreuse ainsi qu’un hit satisfaisant. La base 20PG/80VG offre par contre une vapeur très abondante. Mais les arômes sont moins marqués. Toutefois, c’est le choix idéal pour les amateurs de liquides gourmands. On tient à préciser que si la quantité de glycérine végétale est élevée, alors le liquide sera très visqueux. Ce qui peut encrasser l’appareil. De la sorte, il faudrait investir dans une cigarette électronique très puissante. En revanche, si le liquide contient peu de VG, il y a un risque de fuite.

Comment fabriquer un e-liquide DIY ?

Fabriquer soi-même son e-liquide est une solution très économique. Vous pourrez réduire jusqu’à 5 fois les dépenses. En plus de cela, les combinaisons sont infinies : vous trouverez un choix important d’arômes que vous pouvez personnaliser au gré de vos envies. Aussi, vous pouvez maîtriser la composition du produit et découvrir différentes saveurs grâce aux mélanges.

Les produits indispensables pour la conception d’un e-liquide sont disponibles sur les sites dédiés. A priori, vous avez besoin d’une base. Choisissez le ratio en fonction de vos attentes. Puis, versez les boosters de nicotine. N’hésitez pas à utiliser un calculateur en ligne pour déterminer le nombre de boosters à rajouter dans la préparation. Le parfum représente entre 10 à 20 % du mélange. Ici, tout est question de goût. Quant aux additifs, ils ne sont pas obligatoires. Néanmoins, ils apporteront une note particulière aux e-liquides. Il faut compter entre 1 à 3 % du volume total.

Remarque : vous pouvez verser les composants dans l’ordre qui vous convient. À la fin, secouez vivement le flacon et laissez reposer. Attention ! Le temps de maturation de l’arôme-tabac est plus long allant de 7 à 15 jours. Dans tous les cas, il est conseillé de conserver les fioles dans un endroit sec et à l’abri de la lumière. Le moment venu, si le goût ne vous convient pas, ajoutez quelques gouttes d’arôme.

Où acheter son e-liquide ?

Il est recommandé de faire vos achats sur une plateforme spécialisée dans la vente d’accessoires pour le vapotage. Vous y découvrirez tout un panel d’e-liquides de bonne marque comme juice pouvant satisfaire toutes les envies. Il ne faut pas hésiter à parcourir les catalogues pour trouver votre bonheur. Néanmoins, avant de valider l’achat, vérifiez la composition.

Le prix est également un avantage majeur. Sur le web, vous pourrez dénicher les meilleures offres vous permettant d’économiser une somme plus ou moins conséquente selon la quantité demandée. Et si vous attendez les campagnes promotionnelles, vous pourrez profiter d’une remise pouvant aller jusqu’à 50 %. S’il est possible de récupérer la marchandise dans un point relais, vous avez également l’opportunité d’exiger une livraison à domicile. Les frais de port sont souvent gratuits au-delà d’un certain seuil.

Pour faire du shopping en ligne en toute sérénité, vérifiez la réputation de l’e-commerce. Sur les forums d’avis et les réseaux sociaux, vous découvrirez les témoignages des autres consommateurs sur le vendeur de votre choix. Les notes attribuées sur les sites comparateurs sont aussi un gage de sérieux. Le mode de paiement proposé doit également être sécurisé. Pour être sûr que vous avez affaire à un professionnel de confiance, vérifiez la présence d’un cadenas sur la barre de navigation ainsi que de la mention « https » précédant le nom de domaine.