Ce que vous devez savoir sur les cigarettes électroniques

e cigarette

Publié le : 14 septembre 202318 mins de lecture

Les cigarettes électroniques, ou e-cigarettes, ont fait parler d’elles à bien des égards ces dernières années. Mais que sont exactement les e-cigarettes ? Les e-cigarettes représentent une forme plus moderne et meilleure que les cigarettes traditionnelles. Pour cette raison, mais aussi pour des raisons de santé, de plus en plus de personnes passent à l’e-cigarette. Pour être précis, le chiffre d’affaires, qui s’élève aujourd’hui à environ 20 milliards d’euros dans le monde, constitue déjà un marché de gros à part entière. La croissance est en hausse.

Presque chaque jour, il y a de nouveaux arômes, de nouveaux liquides et de nouvelles connaissances sur les avantages de l’e-cigarette pour la santé. Nous allons nous intéresser de près aux cigarettes électroniques, à leur utilisation et à leurs composants, et découvrir pourquoi elles sont, à bien des égards, un produit d’avenir.

Que sont les cigarettes électroniques ?

Les e-cigarettes sont de petits appareils intelligents qui ne produisent pas de combustion, mais la vaporisation des liquides qu’ils contiennent. Contrairement aux cigarettes traditionnelles, il ne s’agit pas non plus de tabac, mais de liquides spéciaux disponibles avec différents arômes et également avec ou sans nicotine.

Dans le jargon, on parle aussi d’e-pipes, d’e-shishas, de vapes et d’ENDS, Electronic Nicotine Delivery Systems, pour désigner les e-cigarettes. Mais toutes sont basées sur le même principe.

Elles se composent de différents éléments, qui seront abordés plus loin, et doivent répondre aux conditions de la TPD, c’est-à-dire la directive européenne sur les produits du tabac, pour être autorisées en France.

Parmi les exigences posées, on trouve par exemple :

  • La taille du réservoir de liquide ne doit pas dépasser 2 ml.
  • Les liquides contenant de la nicotine ne doivent pas être vendus en quantités supérieures à 10 ml.
  • Les liquides contenant de la nicotine ne doivent pas contenir plus de 20 mg/l de nicotine.
  • L’emballage doit comporter des indications de danger et être adapté aux enfants.
  • La taurine, la caféine et d’autres substances interdites ne doivent pas être utilisées.
  • Les labels doivent répondre à des critères précis.

De quoi est constituée une e-cigarette ?

Une e-cigarette se compose des éléments suivants.

  • Embout : l’embout sert à inhaler la fumée et active la fonction de certaines e-cigarettes.
  • Drip tip : les drip tips sont des embouts pour l’embout buccal et servent d’une part au confort et d’autre part à l’esthétique.
  • Réservoir : le réservoir contient le liquide. Dans les cigarettes électroniques jetables, il n’est pas rechargeable. En revanche, il l’est pour les autres e-cigarettes.
  • Atomiseur/vaporisateur : l’atomiseur est une forme de vaporisation qui entraîne l’évaporation du liquide grâce à un plumeau chauffant.
  • Clearomiseur : le clearomiseur est une fenêtre transparente dans le réservoir qui permet de voir la quantité de liquide encore contenue dans le réservoir.
  • Accumulateur : l’accumulateur sert à alimenter le plumeau chauffant et, sur certains modèles, à assurer un éclairage attrayant.
  • E-liquide : le e-liquide est conservé et vaporisé dans le réservoir afin de pouvoir produire l’arôme et la fumée souhaités.
  • Microprocesseur : le microprocesseur assure une coopération sans faille entre les différents composants en les reliant entre eux.

 

composant de e-cigarette

 

Comment fonctionnent les e-cigarettes ?

Que se passe-t-il réellement dans l’e-cigarette lorsque quelqu’un vapote ? Les e-cigarettes produisent de la vapeur en chauffant, à l’aide d’une batterie, des e-liquides qui contiennent généralement de la nicotine, des arômes et d’autres additifs. Les utilisateurs inhalent ensuite cette vapeur dans leurs poumons. La e-cigarette se compose de trois éléments fondamentaux : une batterie rechargeable, un réservoir (clearomiseur) destiné à contenir le liquide aromatisé, et une résistance qui élève la température du liquide pour le convertir en vapeur. Lorsque l’utilisateur actionne le bouton de la batterie, il génère un courant électrique qui circule jusqu’au clearomiseur. À cet endroit, la résistance chauffe le liquide, créant ainsi la vapeur.

Quels sont les différents types d’e-cigarettes ?

Il existe aujourd’hui plusieurs types d’e-cigarettes qui offrent aux utilisateurs de plus en plus de possibilités quant à la manière dont le liquide est chauffé et ensuite vaporisé. Ci-dessous, nous examinons de plus près les différents types d’e-cigarettes et expliquons leurs différences.

1. stylos à vape

Qu’est-ce qu’un vaporisateur ? Un vaporisateur est une e-cigarette étroite et rechargeable. Grâce au réservoir et à son ouverture, il est possible d’y verser son propre liquide et son facteur de forme étroit le rend néanmoins facile à transporter. Toutefois, les vaporisateurs ne permettent généralement pas d’atteindre les températures élevées nécessaires pour obtenir beaucoup de fumée.

2. vaporisateurs

Que sont les vaporisateurs ? Les vaporisateurs sont une variante plus grande des vaporisateurs et existent en version mobile ou fixe. En stationnaire, les vaporisateurs sont de petites boîtes, avec un réservoir relativement grand et des plumes chauffantes plus grandes. Le liquide peut également être rechargé et ils produisent beaucoup plus de chaleur et donc de vapeur, ce qui peut être une option intéressante pour les amateurs.

3. les e-pen

Les e-pens sont des cigarettes électroniques relativement petites, qui ne sont généralement ni rechargeables ni remplissables. Ils conviennent pour environ 700 bouffées et peuvent être facilement transportés et jetés. La chaleur de ces e-cigarettes ne suffit généralement que pour produire moins de vapeur que les autres modèles.

4. les e-pipes

Que sont les e-vapeurs ? Les pipes électroniques sont la variante électronique des pipes à tabac traditionnelles. Elles sont plus grandes que les e-cigarettes normales et offrent donc généralement une batterie plus grande et donc plus de puissance. Cela permet de produire plus de fumée, mais elles sont aussi plus lourdes que les autres e-cigarettes.

5. E-shisha

L’e-shisha ressemble à une e-cigarette, mais l’embout est généralement inspiré d’une shisha traditionnelle. En outre, les e-shishas existent aussi en modèles jetables, que l’on peut jeter après une seule utilisation. La batterie et la puissance sont généralement suffisantes pour produire plus de fumée qu’avec une e-cigarette normale.

6. les e-cigares

Un e-cigare fonctionne comme une e-cigarette, mais sa forme ressemble à celle d’un vrai cigare. En outre, la capacité de la batterie est généralement supérieure à celle d’une e-cigarette normale. Et la puissance est généralement suffisante pour produire plus de fumée. Mais l’e-cigare est aussi plus lourd.

De quoi se compose une e-cigarette ?

Comme on l’a vu, l’e-cigarette se présente sous de nombreuses formes, couleurs et variantes. Les fabricants s’adaptent aux souhaits et aux besoins des clients. Néanmoins, tous ces modèles possèdent les éléments suivants d’une e-cigarette :

1. embout buccal

L’embout sert à inhaler la vapeur et permet également de personnaliser l’e-cigarette. L’embout représente donc la possibilité de « faire de l’e-cigarette son propre truc ». Les embouts buccaux sont disponibles dans de nombreux matériaux et couleurs différents, mais les modèles en plastique noir sont généralement préférés.

2. drip tip

Les drip tips sont également des embouts buccaux. En général, les embouts doivent être changés régulièrement afin de pouvoir goûter à l’arôme complet de chaque liquide. Les drip tips sont généralement normalisés « selon la mesure 510 ou 810 » et permettent ainsi l’utilisation de différents fabricants.

3. réservoir

Le réservoir sert à stocker le liquide et à le transmettre à l’atomiseur ou au clearomiseur en cas de besoin. Les réservoirs sont généralement (semi-)transparents afin de permettre à l’utilisateur de lire plus facilement le niveau de remplissage. Selon le modèle, les réservoirs ont des capacités différentes. Les vaporisateurs ont des réservoirs « nettement plus grands que les e-cigarettes traditionnelles et permettent ainsi un remplissage facile ».

4. atomiseur

L’atomiseur est un vaporisateur de conception simple et de petit format. Il comporte un plumeau chauffant sur lequel le liquide est déposé pour être ensuite vaporisé. Il est donc particulièrement adapté aux petits formats. « Même les e-cigarettes au design de cigarette de tabac, qui n’est plus très répandu, utilisent l’aspect élancé de l’atomiseur ».

5. clearomiseurs

Les clearomiseurs représentent des vaporisateurs modernes qui permettent de suivre le niveau de remplissage actuel grâce à un matériau transparent du réservoir. Ce faisant, il représente la meilleure variante de l’atomiseur. « Ainsi, le clearomiseur est non seulement plus facile à entretenir, mais aussi nettement moins cher et globalement plus durable ».

6. batterie

L’accumulateur fait fonctionner le plumeau chauffant de l’e-cigarette et produit ainsi la vapeur souhaitée. Selon la taille des modèles, ceux-ci disposent également de plus ou moins de capacité de batterie et donc de la possibilité de produire de la vapeur plus longtemps. « On a le choix entre des modèles avec des batteries fixes et d’autres avec des batteries rechargeables qui peuvent être remplacées ».

7. e-liquide

Le e-liquide représente le liquide qui est vaporisé dans une e-cigarette et qui contient également l’arôme souhaité et, si on le souhaite, de la nicotine. Le liquide est composé de propylène glycol ou de glycérine et « (…) est indispensable pour les e-cigarettes ». Selon le fabricant, il existe un vaste choix d’arômes différents.

8. Microprocesseur

Le microprocesseur contrôle l’alimentation électrique afin de chauffer le plumeau et de pouvoir transformer le liquide en vapeur. « Un microprocesseur est une petite puce qui régule l’alimentation électrique ». Il est également chargé de couper l’alimentation électrique lorsque l’e-cigarette est éteinte.

Comment sont construites les e-cigarettes ?

La construction des e-cigarettes est toujours similaire et ne diffère que très peu d’un type à l’autre. La structure d’une e-cigarette se présente généralement comme suit :

  • Embout buccal
  • Réservoir avec liquide et indicateur de niveau
  • clearomiseur/atomiseur
  • Batterie
  • LED ou capteur

La batterie constitue la partie la plus importante, car elle doit offrir la capacité nécessaire pour les plumes chauffantes du vaporisateur. L’embout, quant à lui, peut être remplacé et diffère selon la forme de l’e-cigarette choisie.

Une batterie au lithium-ion est-elle la meilleure solution pour les e-cigarettes ?

La réponse est oui. Les batteries au lithium-ion font partie des formes les plus répandues de batteries. Un accumulateur lithium-ion se compose de deux électrodes, la cathode et l’anode. Celles-ci sont séparées par l’électrolyte qui permet l’échange des ions de lithium. Les électrons chargés négativement se déplacent de l’anode vers la cathode, tandis que les ions de lithium chargés positivement se déplacent de la cathode vers l’anode. La conséquence ? Il en résulte une tension électrique. Ils sont également relativement légers et compacts, offrent une densité énergétique élevée et une durée de vie relativement longue, ce qui les rend idéaux pour les e-cigarettes.

Comment la température de l’e-cigarette est-elle contrôlée ?

La température de l’e-cigarette est contrôlée et régulée par un thermostat. Il est généralement réglé sur la température idéale pour la vaporisation des liquides correspondants. Sur certains modèles, il est possible de la régler soi-même, alors que sur d’autres, il n’y a pas d’option à cet égard.

Comment le liquide pour les cigarettes électroniques est-il produit ?

Le plus important dans le vapotage, ce sont les arômes. Ceux-ci sont contenus dans les liquides. Seuls trois ingrédients, considérés comme des produits chimiques des e-cigarettes, suffisent à la fabrication du liquide.

  • Propylène glycol : le propylène glycol est un additif inodore et insipide, de consistance épaisse, extrait de plantes. Qu’est-ce que le propylène glycol ? Plus la proportion de propylène glycol est élevée dans le liquide, plus le goût est intense lorsque le liquide est vapoté.
  • Glycérine végétale : la glycérine végétale est également connue sous le nom de glycérine et est généralement utilisée dans les crèmes, sirops et autres. Qu’est-ce que la glycérine ? La glycérine est également inodore et incolore, mais a un goût légèrement sucré.
  • Arôme : les arômes sont fabriqués par des aromaticiens et peuvent avoir différents goûts, comme par exemple la banane, la poire, la fraise, mais aussi le tabac et le caramel salé. Que sont les arômes ? Ils sont ajoutés aux liquides pour rendre la consommation de tabac plus agréable. Parfois, plusieurs arômes sont combinés entre eux.

De l’eau distillée et de la nicotine peuvent également être ajoutées, si on le souhaite.

Il suffit ensuite de mélanger les différentes substances et de les conserver dans des récipients fermés pendant environ 30 jours avant de pouvoir vaporiser.

Le liquide contient-il du propylène ?

Oui, les liquides contiennent du propylène glycol, qui est une combinaison de propylène et de glycol.

Le liquide contient-il du glycol ?

Oui, le glycol est présent dans les liquides sous forme de propylène glycol, ce qui augmente la viscosité.

Les liquides contiennent-ils de la nicotine ?

Non, tous les liquides ne contiennent pas de nicotine. Mais il y a des liquides qui contiennent de la nicotine. En fait, les liquides avec nicotine sont beaucoup plus populaires.

Les arômes influencent-ils les liquides des e-cigarettes ?

Oui, les arômes contenus influencent le goût des liquides des e-cigarettes. En outre, les arômes peuvent également modifier la vaporisation des liquides.

Quels sont les arômes disponibles pour les e-cigarettes ?

Il existe de nombreux arômes différents pour les e-cigarettes et de nouveaux sont ajoutés chaque jour pour répondre aux goûts des vapoteurs. Parmi les arômes les plus populaires pour les e-cigarettes, on trouve.

  • Fraise
  • Menthol
  • Pomme
  • Baies
  • Tabac

Toutefois, selon la composition des arômes, il se peut qu’ils soient interdits dans certains pays en raison des composés chimiques qu’ils contiennent.

Les arômes des e-cigarettes sont-ils naturels ?

Les arômes des e-cigarettes sont en partie naturels. Cela dépend toujours du fabricant, des différents composés chimiques sur lesquels il mise et de la mesure dans laquelle ils sont naturels ou non.

Quelles sont les substances chimiques contenues dans les e-cigarettes et les produits similaires ?

Les liquides des e-cigarettes contiennent différentes substances chimiques qui permettent d’obtenir la vapeur souhaitée. Parmi ces composés chimiques, on trouve le propylène glycol ainsi que différentes substances génératrices d’arômes, dont la composition varie d’un arôme à l’autre.

Réglementation sur la cigarette électronique

La vape est-elle contrôlée par une autorité publique ?

Les e-cigarettes sont réglementées par la TPD européenne, tandis que les différents arômes sont encore une fois contrôlés par les autorités alimentaires allemandes avant d’être mis sur le marché.

La vape est-elle légale en France ?

La vape est légale en France. Cependant, la loi française interdit la vente de produits de vapotage aux mineurs et leur consommation dans les établissements scolaires ou les endroits accueillant du public mineur. Le vapotage est également interdit dans les lieux où il est interdit de fumer, et dans les voitures en compagnie d’un mineur de moins de 15 ans. La législation peut évoluer dans le temps, il est donc recommandé de vérifier la législation en vigueur avant de vapoter en France.

Quels sont les avantages des e-cigarettes ?

Les e-cigarettes présentent certains avantages spécifiques par rapport aux cigarettes traditionnelles, mais aussi en termes généraux. Parmi ces avantages, on trouve.

  • Sentiment de communauté
  • Expérience de plaisir
  • Réduction de la consommation de nicotine

La dernière raison en particulier est l’une des principales raisons pour lesquelles de plus en plus de personnes passent des cigarettes traditionnelles aux e-cigarettes. La plupart du temps, elles ne contiennent pas de nicotine, ou du moins nettement moins, ce qui permet à l’organisme de ressentir le même plaisir et le même rituel, mais sans être exposé à aucun moment aux effets négatifs de la nicotine.

Les e-cigarettes aident-elles à arrêter de fumer ?

Oui, les e-cigarettes aident à arrêter de fumer. La possibilité de renoncer à la nicotine tout en profitant du vapotage permet de se déshabituer de son propre tabagisme. La science est également d’accord sur ce point et a déjà pu prouver, à l’aide de nombreuses séries d’expériences, que les e-cigarettes sont un meilleur substitut aux cigarettes traditionnelles.

Comment Entretenir Votre Cigarette Électronique : Nettoyage et Maintenance
Atomiseur, résistance et e-liquide : les éléments essentiels expliqués